06 août 2009

Jacques Attali : le lobby bancaire enfonce les Américains dans la crise

“De plus, Wall Street continue à disposer de considérables moyens d’influence. Des lobbys bancaires, fort bien dotés, arrosent le Congrès. Et les banquiers, devenus ministres ou superviseurs, réussissent à écarter toutes les législations qui pourraient gêner leurs ex et futurs employeurs. Ces lobbies sont si puissants qu’on n’en sortira que par une révolution politique. Elle devrait conduire, au moins, à interdire aux responsables publics du secteur financier de travailler ensuite dans les établissement qu’ils contrôlent. Et au plus, à nationaliser ce secteur. Une révolution, vous dis-je."

L'article ici

Sur France Inter :

1 Comments:

Anonymous CABON MIKAEL said...

Il y a fort Jacques Attali mais on peut se demander s'il n'a pas raison.
http://www.lobbycratie.fr/2009/08/04/le-lobby-bancaire-realiserait-il-un-hold-up-sur-la-sortie-de-crise/

14:54  

Publier un commentaire

<< Home